Mode

Tartan, mon écossais

 

533887gucci2017tartan
illustration : Beltrida, acrylique sur papier

J’ai toujours aimé  porter le tartan. Son côté traditionnel, sa multitude de couleurs en font une valeur sûre et indémodable qui  s’adapte à tous les styles et générations.

Les origines

C’est un tissu venu  d’Ecosse, porté à l’origine par les hommes sous la forme d’une jupe (kilt). En 1538, le tartan fut mentionné pour la première fois en Ecosse.

Vieux de plusieurs siècles, les premiers motifs ont étés découvert au troisième siècle. Il était alors composé de laines blanche et marron non teintes.

Par la suite les colorants végétaux font leur apparition, composés à partir de plantes, de racines et de baies.

Les colorants et les qualités de laine vont se différencier d’une région à l’autre suivant les matières disponibles. Les tissus de ces régions vont ainsi être associés à des clans.

Il est porté dans le costume national écossais, notamment au « Tartan Day », le 6 avril, date anniversaire de la Déclaration d’Arbroath de  1320. On y célèbre les liens historiques unissant l’Ecosse et la descendance des immigrés écossais en Amérique du nord.

Les caractéristiques

Il est constitué de bandes de couleurs alternées avec des fils de laine colorés.

Pour former un carré (nommé sett), les blocs de couleur se répètent verticalement et horizontalement.

 

Les traditions

A l’origine, c’est une largeur de pièce de tartan de cinq mètres, porté autour de la taille. Le reste du tissu était passé sur l’épaule puis épinglé.

Il est généralement accompagné d’un « sporran » (petit sac porté autour de la taille) qui signifie porte-monnaie en gaélique.

Une épingle à kilt tient les deux pans sur le devant.

Aujourd’hui on porte le kilt :

  • Dans les mariages, par la famille des mariés et des invités
  • Dans les jeux de Highlands, par les athlètes et les spectateurs
  • Dans les « celidhs », par les danseurs et les musiciens

Le symbole de la rébellion et de l’anticonformisme

En Angleterre, dans les années 1970, la jeunesse exprime sa colère avec le mouvement Punk. A travers la musique et les vêtements ils se réapproprient le tartan comme symbole de protestation. La créatrice de mode Vivienne Westwood illustrera très bien cet état d’esprit sur les podiums.

 

Sources 

SCOTLAND/ALBA  article « à propos, tartans et kilts »

GRALON  article « le tartan, histoire du tissu écossais »

RTL2  article « pourquoi le tartan est-il indémodable?»

Linda Clifford  article « How to wrap a great kilt »

Beltrida sur Pinterest  tableau « ma sélection de vêtements réalisés en tartan »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s